Artistes bartenders

Amanda : “La beauté de ce métier, c’est le partage”

Amanda, 32 ans est américaine. Il y a près de 10 ans, elle a posé ses valises en France. Devenue depuis barmaid, cette jeune femme passionnée et enthousiaste a participé au Rhum Fest, derrière le stand Appleton Estate. L’occasion de mettre son talent à profit de la marque, et d’en apprendre plus sur les produits et le rhum en lui-même. Elle nous raconte.

 

Alors le Rhum Fest, c’était comment ?

Magique ! C’était la première fois que j’y allais. Il y avait beaucoup de monde et, de manière générale, les gens étaient très curieux des produits. C’est super de pouvoir échanger avec le grand public, mais aussi les marques, pour en découvrir plus sur leurs produits. J’ai appris beaucoup de choses que je ne savais pas à propos du rhum.

Citation de Amanda
“Mieux comprendre le produit pour mieux le travailler”
Amanda Barman

Comme quoi par exemple ?

J’ai appris sur la manière de distiller, l’alambic, ce que cela fait ressortir comme saveurs, comment c’est traité… C’était très intéressant et ça fait toujours plaisir d’élargir ses connaissances. Mieux comprendre comment sont fait les produits permet de nous ouvrir l’esprit. Par exemple, on va imaginer de nouvelles associations de saveurs auxquelles on n’aurait pas forcément pensé. Il s’agit vraiment de mieux comprendre le produit pour mieux le travailler.

Le rhum, ça t’évoque quoi ?

Mes débuts ! Ça me rend même assez nostalgique. J’ai commencé mes premières créations avec du rhum. Quand j’étais plus jeune et qu’on sortait avec mes amis, chacun achetait sa bouteille et pour moi c’était toujours du rhum. C’est un très beau produit.

Tes cocktails de prédilection ?

Le Palmetto, version du Manhattan avec du rhum, et le Dark’ N’ Stormy (4 cl de rhum ambré, 2 cl jus de citron vert, 10cl de ginger beer).

Citation de Amanda
“J’étais serveuse et j’ai fini derrière le bar”
Amanda Barman

Comment es-tu devenue barmaid ?

J’ai toujours travaillé dans le service, depuis mes 15 ans, à côté des cours. Quand je suis arrivée à Paris, j’ai bossé dans un bar-restaurant. C’est là-bas que le patron m’a montré les bases, « initiée » à la mixologie. J’ai découvert cette sorte de rituel, très ludique, ajouter un peu de ci, un peu de ça…. J’ai vu des cocktails avec de la citronnelle ou du basilic et j’ai trouvé ça fou ! Et surtout, de pouvoir obtenir le résultat final immédiatement, de le goûter et le servir aux clients, et voir le plaisir qu’ils avaient à le déguster. C’est à ce moment-là que je me suis dit : « c’est ça que je veux faire ! ». J’étais serveuse et j’ai fini derrière le bar. Désormais, je vis à Lyon où je vais lancer ma boîte d’évènementiel « Rocks & Rye », avec mon compagnon.

Citation de Amanda
“Il faut être sérieux sans se prendre au sérieux !”
Amanda Barman

Ce que tu préfères dans ton métier ?

Deux choses : la créativité et le contact humain. Pouvoir discuter, transmettre mes connaissances à la génération d’après. C’est ce qui fait la beauté de ce métier, le partage ! Et pouvoir discuter avec les clients tout en restant professionnel, bref il faut être sérieux sans se prendre au sérieux !

Dans le milieu, les femmes sont plutôt minoritaires, comment le vis-tu au quotidien ?

C’est une question très importante. J’ai toujours eu la chance de travailler avec des gens ouverts d’esprit. Malgré tout, c’est un milieu qui reste très macho. Heureusement, beaucoup veulent voir plus de femmes réussir dans la mixo. Il faut engager une femme pour ses compétences, rien d’autre, et rester professionnel, comme dans n’importe quel métier.

Quel souvenir garderas-tu du Rhum Fest ?

J’ai adoré le contact avec les gens, les rencontres. Je garde un très bon souvenir de l’évènement mais aussi et surtout des produits ! J’étais très heureuse de travailler avec une belle marque comme Appleton Estate et d’en découvrir plus sur sa gamme.

Peux-tu nous en dire plus à propos de cette gamme ?

Ce sont des produits de très bonne qualité. J’ai découvert le Joy of Rum, une édition limitée incroyable. C’était vraiment quelque chose… avec de petites notes iodées. Le Signature Blend, lui, a une vraie identité de rhum jamaïcain, avec une belle personnalité, et un arrière goût épicé. J’apprécie aussi beaucoup le 21 ans, qui ressemble au Signature mais en plus soutenu. Découvrir de nouveaux produits est formidable pour nous. On peut par la suite les demander auprès des fournisseurs, pour pourvoir travailler avec !

Envie de suivre les dernières actus
BeMixo by Campari France Distribution?
Je m'inscris à la newsletter