Cocktail story

Bitters italiens, bouteilles à l’amer !

Histoire, origine, méthodes de fabrication…  BeMixo vous fait réviser vos classiques. Partez à la rencontre des bitters, au goût amer si apprécié. Et découvrez comment ces spiritueux, à l’origine créés à des fins médicaux, sont devenus les indispensables de grands cocktails !

Pour la p’tite histoire

 

1712 : première mention du Stoughton Bitter en Angleterre que l’on ajoute au « Canary Wine ». A noter qu’en 1806 aux USA, un cocktail contient forcément du bitter selon la définition de l’époque.

1830 : Antoine Amédée Peychaud, créé un bitter éponyme à base de gentiane.

1860 : Gaspare Campari créé Campari Bitter, le premier bitter prêt à consommer. Avec l’arrivée de ces bitters prêt à consommer, nous arrivons sur une consommation de plaisir digestive. Avant cela, la vente de bitters était faite à titre médicinal.

1919 : les frères Barbieri lancent Aperol lors de la foire de Padoue.

1932 : création du Campari soda. Premier ready to drink créé et testé en distributeur de boissons à Milan, mais hélas ce type de distribution ne fut pas un succès à l’époque !

1950-1960 : la majorité des bitters sans alcool sont créés en Italie.

1964 : création du bitter sans alcool Crodino

 

L’anecdote insolite

 

En 1824, le docteur Johann Siegert réalise pour la première fois la recette de l’Angostura Aromatic Bitter, pour soigner les troubles intestinaux sous le nom « Amargo Aromatico ».

Matières premières

Un bitter est composé de gentiane, d’orange amère, de rhubarbe, de clou de girofle, de quinquina ou encore d’artichaut.

Le chiffre

 

C’est le degré d’alcool minium d’un bitter.

C'est quoi le secret ?

Les bitters sont des spiritueux élaborés à base d’alcool pur et neutre, aromatisés avec des substances végétales. Ils font partie de la même famille que les anisés et les gentianes.

Bon à savoir

Les bitters clairs

Ce sont les aromates utilisés qui vont jouer sur leur couleur claire. Ces bitters sont majoritairement consommés en Europe.

 

Les bitters goudrons

Ces bitters sont très aromatisés et de couleur sombre.

 

Les bitters aromatiques

Ils titrent généralement plus en degré que les autres bitters. Ils sont utilisés comme exhausteurs d’arômes dans les cocktails.

 

Les bitters sans alcools

Ce sont généralement des bitters clairs.

Sélection by RFD

Campari

Macération alcoolique de 86°C de plantes et épices aromatiques

Nez : épices et notes marquées d’agrumes

Palais : la légère sucrosité laisse place à une amertume franche de gentiane, herbacée et boisée

Degré alcoolique : 25°

Aperol

Nez : fruité, frais et complexe

Palais : très doux, la rhubarbe ressort nettement pour laisser place à une amertume mesurée, gourmande et fruitée

Degré alcoolique : 15°

Fernet Branca

Nez : légèrement mentholé, complexe

Palais : notes médicinales, puissant, très herbacé et épicé

Degré alcoolique : 39°

Cynar

Nez : gentiane puissante, fraicheur relative

Palais : sucrosité marquée, herbacé et complexe avec une finale légèrement épicé

Degré alcoolique : 16,5°

Cocktails d'inspiration

Fernet Cup

ingrédients

4,5 cl de bitter Fernet-Bianca
3 cl de sirop de sucre de canne
2,5 cl de citron jaune pressé
Ginger beer

Campari Tonic

ingrédients

3 cl de bitter Campari
9 cl de tonic
1 tranche de citron vert

Cynar Bière

ingrédients

4 cl de bitter Cynar
Bière blonde légère

TOUS NOS COCKTAILS
TOUS NOS COCKTAILS

S'inscrire à la newsletter BeMixo

Je m'inscris