COCKTAIL STORY

La Cocktail Street, le boulevard de la mixologie !

A l’occasion du Whisky Live, se déroulait aussi la Cocktail Street sur les Quais de Seine. Une rue éphémère ouverte à tous, qui proposait de nombreuses dégustations, entre mixologie et street food. De quoi se promener dans une ambiance colorée et conviviale, le tout en musique ! L’occasion aussi de retrouver des cocktails familiers…

01 Jamaican Mule

Jamaican Mule

Dans un verre tumbler, versez 4 cl Rhum Appleton Estate Signature blend et 1 cl de jus de citron vert. Allongez de ginger beer. Remplissez d’un zeste de citron vert, puis remplir de glaçons.

02 Maker’s Mark Mint Julep

Maker’s Mark Mint Julep

Dans le fond d’une timbale, placez 10 feuilles de menthe fraîche et 1 cuillère de sucre blanc. Pilez l’ensemble. Complétez de glace pilée, puis arrosez de 6 cl de Maker’s Mark. Mélangez l’ensemble à l’aide d’une cuillère à mélange. Garnissez d’une tête de menthe.

03 Grand Old Fashioned

Grand Old Fashioned

Dans un verre old fashioned avec des glaçons, versez 2 cl de Grand Marnier Cordon Rouge, 3 cl de bourbon et 2 doses d’angostura. Ajoutez un zeste d’orange.

04 Disaronno Sour

Disaronno Sour

Dans un shaker, versez 4 cl de Disaronno, 1 cl de sirop de canne et 2 cl de citron jaune pressé. Remplissez-le de glace cube et shakez énergétiquement. Passez l’ensemble dans un jar rempli de glaçons, puis garnir d’un zeste de citron jaune.

Un air de Dolce Vita

Adieu apéritif, bonjour aperitivo ! Ce n’est un secret pour personne, ces derniers temps, les cocktails italiens ont le vent en poupe. Et tandis qu’un air de Dolce Vita envahit les terrasses, l’amertume s’empare de nos verres. Côté Cocktail Street, on retrouvait ainsi 3 stands qui représentaient à merveille l’Italie : Aperol, Campari et Disaronno. De quoi découvrir des animations inédites, et redécouvrir de grands classiques…

 

« La mode du vintage donne un coup de boost aux cocktails d’avant, qui étaient très amers »

Romain Chassang,
Barman et Coach BeMixo

Aperol voit la vie en orange

À l’image de la boisson italienne, le stand d’Aperol était en total look orange. De quoi attirer le regard de très très loin ! Surtout avec son animation ludique et inédite : une rosalie orange, « risciò » comme on dit en Italie. Le principe ? Pédaler pour allumer toutes les ampoules de la grande enseigne Aperol Spritz. On se croirait presque à la Villa Borghese… Mais rassurez-vous, pour ceux qui ne voulaient pas pédaler, il y avait de quoi déguster un vrai aperitivo.

Aperol voit la vie en orange

Campari nous présente the Red Hand

The legend of the Red Hand commence à Milan, ville d’origine de Campari. Personne n’a jamais vu le visage de Red Hand, seulement ses mains, vêtues de gants rouges. La légende dit que si vous n’avez jamais essayé un Negroni créé par lui, alors vous n’en avez jamais goûté de votre vie… Entre nous, BeMixo a une petite confidence à vous faire : derrière cette légende se cachent les barmen du monde entier, qui subliment Campari à travers des cocktails emblématiques !

Campari nous présente the Red Hand

Disaronno, au nom du Godfather

Toujours du côté de l’Italie, le stand Disaronno faisait la part belle à son célèbre cocktail, le Godfather. Un classique, composé de whisky et du fameux amaretto. Le tout est servi dans un verre old-fashioned on the rocks. On raconte qu’il devrait son nom à Marlon Brando, acteur du film culte Le Parrain, dont c’était le cocktail favori ! Autre cocktail phare de la maison, le Disaronno Sour servi dans un jar.

Disaronno, au nom du Godfather

Découvrez notre article sur le célèbre salon du Whisky Live, qui se déroulait en même temps que la Cocktail Street !

S'inscrire à la newsletter BeMixo
Je m'inscris