TENDANCE

Les cocktails low ABV, tendance de l’été

Les cocktails sont un peu comme notre garde-robe : on aime bien les adapter en fonction des saisons et suivre les tendances. Et justement, LA tendance de cet été, c’est le low ABV, qui rencontre un franc succès auprès de la clientèle.  Mais qu’est-ce que cela veut dire exactement ? BeMixo by Baron Philippe de Rothschild France Distribution vous en dit plus sur la mixologie à l’heure estivale !

Low ABV, la définition du comptoir...

Low ABV ne signifie pas forcément que l’on va diminuer la quantité d’alcool d’une recette. En revanche, on utilisera des produits à faible degré d’alcool comme les vermouths, les amers, les sherries et les liqueurs. Des cocktails low proof, qui nécessitent tout de même un high level en mixologie car ils sont tout aussi complexes et savoureux ! Ainsi, selon la définition stricte du terme, les spiritueux correspondant au fameux low ABV doivent titrer entre 18 à 21°. Résultat, des cocktails « faciles à boire » et rafraîchissants.

... à prendre au second degré

Comme nous l’explique notre expert en mixologie Romain Chassang, la tendance low ABV peut être interprétée de plusieurs façons. On peut être très précis et convenir que c’est le degré moyen du cocktail qui doit être en dessous de 20°, d’ou le succès de produits pas forcément distillés comme les vermouths, les vins  ou les portos par exemple. Ou on peut considérer que la tendance low ABV peut aussi s’exprimer sur des spiritueux qui titrent 40° et qui vont être allongés par des liquides non alcoolisés. Selon lui, le meilleur exemple est le Highball. Ainsi, au Japon la consommation de spiritueux neat a baissé au profit de la bière. Un seul drink sort son épingle du jeu : le Highball qui dilue un whisky à l’aide d’eau gazeuse. Le ressenti éthylique est diminué tout en gardant un maximum d’arômes. Le mojito, parce qu’il s’agit d’un cocktail allongé, ou l’Aperol Spritz, par l’utilisation d’Aperol à 15° et de prosecco, ont popularisé le low ABV.

« On parle d’une tendance qu’on a toujours connue, on lui a juste trouvé un nom car on a compris ce que l’on appréciait »
Romain Chassang Coach BeMixo
Une tendance mixologie qui monte

Si pour certains clients, les cocktails low ABV sont uniquement une question de goût, pour d’autres, il y a une véritable réflexion derrière ce choix. Ces dernières années, les gens sont devenus beaucoup plus soucieux de leur consommation et leur santé. La tendance low alcohol peut ainsi être une solution pour les personnes désireuses de consommer moins d’alcool au quotidien, mais qui ne veulent pas totalement arrêter (dans ce cas, on parlera du mouvement NoLo, no alcohol).
Autre explication à ce phénomène : le regain de succès des vermouths et amers. Une vague de popularité que l’on doit notamment aux bitters italiens Aperol et Campari, propulsés sur le devant du comptoir grâce à leurs cocktails phares : l’Aperol Spritz et le Campari Tonic. Et en parlant cocktails, et si on vous donnait quelques idées ?

Nos inspirations cocktails Low ABV

Découvrez la sélection de cocktails low alcohol fraîchement recommandée par BeMixo !

01 Skyy Mule

Skyy Mule

La recette

Dans un mug, versez 4 cl de Skyy Vodka, 1 cl de jus de citron vert pressé, 10 cl de ginger beer. Garnissez d’un zeste de citron vert.

02 Grand Tonic

Grand Tonic

La recette

Dans un verre rempli de glaçons, versez 4 cl de Grand Marnier Cordon Rouge, complétez de tonic premium et garnissez d’une rondelle d’orange et d’une framboise.

03 Major’s pomme

Major’s pomme

La recette

Dans un shaker, versez 5 cl de whisky Glen Grant Major’s Reserve, 2 cl de jus de citron vert, 1 cl de sirop de pomme, 2 sprays à la bergamote. Remplissez-le de glace cube et shakez énergétiquement. Versez le tout dans un verre ballon rempli de glaçons. Allongez de ginger ale, puis garnissez de tranches de pomme verte.

Autre tendance derrière le comptoir, l’éco-responsabilité.
Nos conseils aux bartenders pour s’y mettre, parce qu’il est grand temps !

S'inscrire à la newsletter BeMixo
Je m'inscris