Artistes bartenders

Rencontre avec Matthias Giroud, vice-président de l’Association des Barmen de France (ABF)

Matthias Giroud fait partie des plus grands bartender français. Après une carrière commencée au Barfly Paris en 1997, puis en tant que « worldwide executive bar chef development » pour le groupe Buddha Bar, Matthias a ouvert et lancé plus de 12 marques différentes et de nombreux concepts d’hospitality dans 32 pays différents. Avec ses équipes, il est même devenu en 2009 le premier chef de bar français à être nommé au prestigieux classement des World 50 Best Bars avec le Buddha Bar Paris. Matthias est désormais de retour en France, où nous l’avons rencontré pour discuter du renouveau de l’Association des Barmen de France.

Matthias, quel est votre rôle au sein de l’Association des Barmen de France (ABF) ?

Je fais partie du Conseil d’Administration de l’ABF. Ma deuxième casquette est vice-président en charge des relations internationales et du programme d’Ambassadeurs ABF Internationaux. J’ai eu la chance de voyager dans de nombreux pays durant ma carrière et de rencontrer des chefs de bar français qui sont méconnus. Le but est de les faire participer au sein de l’ABF pour qu’ils partagent leurs conseils et « best practices », et ainsi, aider la scène du bar français ; mais également de faire rayonner le savoir-faire français à l’international.

Ceci se fait en parallèle du programme ambassadeur mis en place pour la France, dont Christophe Davoine, Meilleur Ouvrier de France, est en charge.

Matthias, quel est votre rôle au sein de l’Association des Barmen de France (ABF) ?
Citation de Mattias Giroud
« L’ABF est cette structure qui permet à toutes ces générations de se rencontrer, d’échanger, de faciliter le métier, et d’avancer ensemble. »
Mattias Giroud Vice-président de l’ABF

Aujourd’hui, quels sont les objectifs de l’ABF ?

René Delvincourt, président de l’ABF

Depuis que René Delvincourt a repris la présidence de l’ABF, le rôle de l’association est de recréer du lien. Je trouve qu’en France, le monde du bar est superbe, mais chacun dans son coin. L’ABF a pour but de proposer une structure commune pour faire avancer les métiers du bar, d’être le lien entre tous ces acteurs. Nous avons en France beaucoup de gens talentueux, jeunes comme moins jeunes, qui font que l’on pourrait aller encore plus loin. L’ABF est cette structure qui permet à toutes ces générations de se rencontrer, d’échanger, de faciliter le métier, et d’avancer ensemble.

L’ABF permet aussi une ouverture sur le monde, car elle fait partie de l’IBA (International Bartenders Association) qui représente plus d’une soixantaine de pays.

Aujourd’hui, le métier de barman n’est pas valorisé comme il devrait l’être. Nous aimerions que le métier de chef de bar soit valorisé et reconnu au même niveau que celui d’un chef de cuisine.

Est-ce que le métier de « barman » ne renferme pas aujourd’hui plusieurs métiers ?

Tout à fait et c’est justement là où l’ABF joue son rôle, car elle regroupe tous les métiers et pas seulement le mixologue ou le barista.

Le métier de barman est vaste et intéressant, et l’ABF s’ouvre à tous ces métiers afin de le rendre plus puissant. Il existe quelques initiatives en France, mais avec une logique business derrière, alors que l’ABF n’a pas cette vocation, étant donné que nous sommes une association.

Qui peut s’inscrire à l’ABF ?

Tous les professionnels liés au métier du bar, l’ABF pousse dans ce sens. Nous pensons souvent que le barman fait forcément des cocktails, mais c’est bien plus vaste que ça. D’ailleurs, tout un concours va être dédié à la partie bistrot avec des épreuves barista, bière, et limonadier…

NB. : Les clients Campari France Distribution peuvent bénéficier de l’adhésion offerte sur-demande auprès de leur contact commercial.
Téléchargez le formulaire d’adhésion

Quels sont les derniers événements et actualités ABF ?

Septembre 2020 – Lancement du programme Ambassadeur France

Nous avons lancé également le programme Ambassadeur France, projet mené par Christophe Davoine, Meilleur Ouvrier de France. Les Ambassadeurs ABF régionaux sont les relais de l’ABF en région, pour être au plus proche des barmen, et de valoriser les savoir-faire.

D’ici la fin de l’année, le programme Ambassadeur ABF International (monde) sera lancé avec des Français qui exercent leur métier dans différents pays à travers le monde. Les adhérents de l’ABF auront accès à un annuaire, qui leur facilitera la prise de contact avant leur arrivée dans différents pays.

 

28 septembre 2020 – Le premier Bartender Contest ABF 

Le lundi 28 septembre s’est déroulé le premier Bartender Contest ABF en l’école hôtelière Sainte Thérèse, Apprentis d’Auteuil. Sur une journée, il y a eu 3 concours : la SCOTT (remportée par Angelo Rossi), le Concours National de Cocktails (remporté par Lucie Raymond), et le Concours National de Flairtending (remporté par Jeoffrey Verquin).

 

18 novembre 2020 – Premier Shaker Challenge ABF

C’est la dernière grosse date de l’année. Le premier Shaker Challenge ABF aura lieu lors du salon EquipHotel, mercredi 18 novembre 2020. C’est un nouveau concours destiné aux professionnels, mais non spécialisé en mixologie. Il y aura, entre autres, le service du café, le perfect serve de la bière, et le perfect serve des sodas. Le but est de montrer le savoir-faire du bar dans son ensemble, et de montrer que le Barman ce n’est pas uniquement Tom Cruise dans Cocktail !
Pendant le salon EquipHotel, à l’initiative de « Victor DELPIERRE Communication » et de l’ABF, nous interviendrons également sur le Studio Bar du Salon pour confronter différentes générations de Bartenders ensemble.

 

Janvier 2021 – Lancement du Programme National de Formations (PNF) de l’ABF

En janvier, il y aura le lancement du Programme National de Formations (PNF) de l’ABF. Huit modules ont été créés en partenariat avec l’Institut Paul Bocuse. Ils seront ouverts à tous nos membres. Chacun des modules sera axé sur un savoir-faire différent du monde du bar (les spiritueux, les sodas, les sirops, les bières, les eaux minérales, les boissons chaudes…). Si le membre effectue les 8 modules dans l’année et qu’il obtient la moyenne lors du contrôle des acquis, il recevra le Label ABF qu’il pourra faire figurer sur son CV, sa carte de bar ou son établissement.

L’ABF aura accès aux bons interlocuteurs pour donner la bonne information et pourra répondre aux besoins des barmen avec un avis neutre et vérifié sur les problématiques qui les préoccupent.

Comment l’ABF se mobilise face à la crise actuelle ?

Avec la crise liée à la COVID-19, nous avons vu qu’il fallait réagir vite et s’entraider. L’ABF a été un acteur participatif avec force de propositions lors des nombreuses séances de travail avec la PVN (Plateforme de la Vie Nocturne), la Mairie de Paris et les différentes institutions.

Lorsque l’ABF sera suffisamment reconnue et représentative, en tant qu’association de professionnels, et avec des connexions aux plus hauts niveaux, il sera d’autant plus facile de pousser la défense de nos métiers, mais aussi, d’avoir des réponses plus rapidement sur la légalité des choses. Par exemple, sur les cocktails à emporter : nous avons eu des réponses divergentes et liées à des personnes ayant un intérêt business dans les réponses apportées. Difficile pour un barman de savoir qui dit vrai dans tout cela. L’ABF aura accès aux bons interlocuteurs pour donner la bonne information. Cela met un peu de temps à se mettre en place, car l’ABF n’avait encore jamais eu ce rôle à tenir. Mais nous nous adaptons pour répondre aux besoins des barmen avec un avis neutre et vérifié sur les problématiques qui les préoccupent.

Un mot de la fin ?

Le but de l’ABF est que notre métier prenne plus de poids et puisse plus s’entraider. C’est ensemble que tout sera possible. Pour cela, il faut fédérer tous les Barmen et toutes les Barmaids de France au sein de l’association, mais pas seulement. C’est la raison pour laquelle nous œuvrons à davantage travailler avec l’Éducation nationale, mais également avec l’APEB (Association des Professeurs Enseignants en Bar) en particulier avec laquelle nous souhaitons mettre en place un partenariat.

Notre action incessante avec les institutionnels comme l’UMIH, Culture Bar Bars, La Mairie de Paris, la Plateforme de la Vie Nocturne (PVN)… devrait là aussi nous donner raison dans les mois ou les années à venir.

Envie de suivre les dernières actus
BeMixo by Campari France Distribution?
Je m'inscris à la newsletter