Shots de culture

Retour sur la Cocktail Street et le Whisky Live 2019

Les 5, 6 et 7 octobre, c’était le grand retour de la Cocktail Street et du Whisky Live à la Grande Halle de la Villette, un évènement très attendu par les passionnés et les professionnels. 2 salles, 1 ambiance : la passion de la mixologie et des spiritueux !
Entre dégustations et rencontres avec des Brand ambassadors, animations et conseils de pros, il y en avait pour tous les goûts.
BeMixo by Rothschild France Distribution était présent pour vous parler tendances et nouveautés. Suivez le guide !

Côté Cocktail Street

Grand Marnier s’impose sur la scène mixologie

Tout de rouge vêtu, le stand Grand Marnier mettait en avant son savoir-faire en mixologie avec une carte de classic cocktails revisités par la célèbre liqueur avec la Grande Margarita et le Grand Old Fashioned pour ne parler que d’eux. La marque en profitait également pour nous inviter à ses Take Over, soirées lors desquelles la marque revisite les meilleurs bars à cocktails de Paris avec une scénographie extérieure et intérieure unique et des Live ou DJ sets pointus. Ces soirées mettent également en avant les barmen de ces établissements via deux cocktails créations préparés par les équipes du bar. Le dernier take over se déroulera le 13 novembre dans un haut lieu de la culture cocktail parisienne, le Prescription Cocktail Club ! Rendez-vous ici pour s’inscrire.

Grand Marnier s’impose sur la scène mixologie

Campari conte les 100 ans du Negroni

Sur les murs, des représentations d’œuvres de Fortunato Depero, un gramophone pour le côté vintage et partout, du rouge vif. Pas de doute, on est bien chez Campari ! Le bar proposait le long drink frais Campari Tonic et le célèbre Negroni qui fêtait ses 100 ans. D’ailleurs un comédien était là pour raconter l’histoire du Comte Negroni, qui inventa le cocktail en rentrant d’un voyage à Londres. 3 cl de Campari, 3 cl de gin, 3 cl de vermouth rouge et 1 tranche d’orange : il était une fois l’amertume…

 

Campari conte les 100 ans du Negroni

Aperol, l’orange dans le mille !

Aperol Spritz, mölkky et oranges ! La célèbre marque qui fêtait ses 100 ans cette année était forcément présente à la Cocktail Street. Retour en images sur son stand à l’italienne.

Disaronno

Godfather ou Sour ? Dans une ambiance black & white, la liqueur d’amande Disaronno proposait des cocktails emblématiques aux visiteurs. Une maison qui séduit toujours autant, près de 500 ans après sa création.

Maker’s Mark

Le bourbon de la plus ancienne distillerie des États‑Unis encore en activité, basée au Kentucky, avait toute sa place à la Cocktail Street ! L’occasion de mettre en avant l’ingrédient vedette de Maker’s Mark et l’emblème de la marque, le blé rouge d’hiver et la cire, grâce à des cocktails création originaux : le Bee’s Wax Sour et le Wheat Me Up Before Coco.

Appleton Estate

Connu comme étant l’une des plus anciennes distilleries de Jamaïque, le stand Appleton Estate présentait ses rhums d’exception dont le Signature Blend et servait des cocktails frais et exotiques comme les Jamaican Mule et Estate Manhattan.

Côté Whisky Live

The Macallan voit la vie en purple !

Lors de l’édition 2018, la distillerie écossaise The Macallan avait dévoilé sa trilogie 12 ans d’âge. Cette année, elle revient sur le devant de la scène avec 2 nouveautés exceptionnelles :

Macallan Edition 5

Cette année, la marque célèbre sa couleur 100% naturelle. Une démarche concrétisée par un partenariat avec… Pantone ! Résultat ? La couleur « Purple Macallan » spécialement créée pour cette édition.

Macallan Edition 5

Macallan Estate

Elle est fabriquée avec une orge locale qui provient des 85 hectares d’orge cultivés par The Macallan.
Ce single malt d’exception a ravi nos palais comme ceux des barmen et des amateurs de whisky en quête d’authenticité et de terroir.

Macallan Estate

Face aux nombreux adeptes du whisky, la Brand Ambassador Nicola Riske jonglait entre l’anglais et le français pour répondre à toutes les questions et partager sa passion : « L’édition n°5 est une célébration de nos belles couleurs naturelles. Pantone est venu voir nos équipes, a observé à quel point l’assemblage pouvait être difficile et le travail qu’il représente. C’est là qu’ils ont puisé leur inspiration pour créer notre propre couleur la « Purple Macallan ». Une manière de représenter la complexité et l’équilibre entre arômes, saveurs et couleurs, qui développent notre expression ».

House of Suntory, la maison du bon goût

Chic et sobre, blanc et épuré. Le stand de la Maison Suntory était à l’image de la marque qu’il représente et il ne désemplissait pas. Cela fait maintenant plusieurs années que les whiskies japonais ont le vent en poupe. Tout aussi raffiné que ses whiskies, la maison Suntory présentait son Gin : Roku. Son nom qui signifie 6 en japonais, fait référence aux 6 botaniques japonaises qui le composent. Décrit comme « très équilibré, aromatique et doux » par Yuko, Brand Ambassadrice Suntory, ce produit était une des pépites à découvrir du salon. Autre produit d’exception proposé par la maison, le whisky Toki, à déguster en Highball « un blend moderne, vif et accessible avec un côté épicé assez agréable ».

"Les gens s’intéressent de plus en plus aux marques japonaises et profitent d’évènements comme ceux-là pour découvrir des références difficiles à trouver sur le marché."
Yuko Nonaka Brand ambassador de la Maison Suntory

The Glenrothes, une tradition ensoleillée

Couleurs pop et des jeux de lumière : le stand Glenrothes attirait tous les regards au salon. Le domaine se trouve dans la région de Speyside à Rothes en Écosse, une région historique reconnue pour sa production de whisky et sa rivière Spey à l’eau très pure. Autre particularité : ici on distille 5h de plus que la normale, soit 55h au lieu de 50h en moyenne. Côté actualité, la marque sort sa nouvelle gamme de 5 whiskies appelée « Soleo », un nom inspiré par le processus de séchage des raisins de sherry. Ceux-ci poussent en Andalousie et sont retournés à la main chaque jour pendant 2 semaines au soleil afin d’en assurer le séchage. Une technique traditionnelle qui offre des saveurs inédites à ces whiskies ronds et fruités, et de belles couleurs naturelles.

Highland Park garde le cap !

Derrière le comptoir, on a retrouvé Martin Markvardsen, Brand ambassador. Après avoir rappelé qu’il s’agissait de la distillerie la plus au nord de l’Écosse, il nous a confié la ligne directrice de la maison : « Try to keep traditions in production, keep consistance and quality ». Il nous a ensuite présenté la nouveauté : Twisted Tattoo, un single malt scotch whisky de 16 ans d’âge, vieilli dans d’anciens fûts de vin espagnol de Rioja et dans des fûts de bourbon de premier remplissage. Cette création est le fruit d’une collaboration entre Highland Park et le célèbre tatoueur Colin Dale, spécialisé dans les techniques de tattoo ancien.

Highland Park garde le cap !

Bowmore : less is more

La plus ancienne distillerie de l’île d’Islay en Écosse présentait en avant-première en France le 2ème volet de sa collection limitée Vault Edition : le Peat Smoke. L’occasion pour les adeptes de whisky de tester en exclusivité ce single malt aux arômes de tourbe fumée. John Cashman, Brand ambassador, décrit cette nouveauté comme un “whisky très subtil”. Les visiteurs ont aussi pu découvrir l’accord parfait entre huîtres et whisky Bowmore grâce à l’expérience « Oyster Luge ».

 

 

Bowmore : less is more

Vous êtes passionné de mixologie et vous souhaitez vous lancer ?

Découvrez les indispensables du barmen !

S'inscrire à la newsletter BeMixo
Je m'inscris